Spécialiste en chirurgie de l’obésité

Adresse:

9 Avenue Louis Armand, 95120 Ermont

Après une sleeve ou trois grossesses successives, la peau de votre ventre n’est plus aussi belle. La peau peut être distendue et des vergetures peuvent apparaître. Les régimes et les activités physiques ne suffisent pas toujours à retrouver un beau ventre plat. Comment faire ? La chirurgie réparatrice du ventre peut être une solution pour vous. Mais qu’est-ce que c’est ? À qui s’adresse l’abdominoplastie et est-ce remboursée ?

Qu’est-ce que la chirurgie réparatrice du ventre ?

La chirurgie réparatrice du ventre, aussi appelée abdominoplastie, plastie abdominale ou lipectomie abdominale, est une intervention de chirurgie esthétique indiquée pour retirer les portions les plus abîmées de la peau de l’abdomen. Plusieurs actes chirurgicaux sont réalisés durant l’intervention : retrait de la graisse du ventre et ablation de l’excès de peau, généralement accompagnés d’une transposition de l’ombilic et parfois d’une remise en tension du muscle abdominal.

C’est donc une intervention lourde impliquant une anesthésie générale ou une anesthésie locorégionale de type rachianesthésie ou péridurale.

L’intervention dure entre 1h30 et 3 heures selon les cas. Elle est suivie par une hospitalisation allant de un à quatre jours et d’un arrêt maladie de une à trois semaines.

À la suite de la chirurgie réparatrice du ventre, vous devrez patienter entre trois et six mois pour profiter pleinement des fruits de l’intervention. En effet, les bleus et œdème nécessitent plusieurs semaines pour disparaître.

À qui s’adresse l’abdominoplastie ?

La chirurgie réparatrice du ventre (abdominoplastie) est indiquée en cas de modification de la structure cutanée (perte de tonicité, cicatrices, vergetures, distension, etc.) survenue après :

  • une perte de poids importante et rapide (à la suite d’une chirurgie bariatrique comme une sleeve, par exemple)
  • des grossesses successives ;
  • des séquelles d’interventions chirurgicales, etc.

L’abdominoplastie peut également répondre à une insatisfaction de l’esthétique de la ceinture abdominale.

L’intervention est réservée aux personnes :

  • majeures (plus de 18 ans) ;
  • au poids stabilisé ;
  • présentant un bon état de santé général.

Les différentes chirurgies réparatrice du ventre

C’est le chirurgien qui opte pour la meilleure stratégie d’intervention en fonction des situations et suivant un diagnostic clinique.

On peut distinguer deux interventions différentes pour améliorer l’esthétique de votre ceinture abdominale.

La mini abdominoplastie

Aussi appelée abdominoplastie partielle, cette intervention chirurgicale est préconisée dans les cas où l’excédent cutané est modéré et localisé sous le nombril. Cette mini chirurgie réparatrice du ventre n’implique pas une transposition de l’ombilic (déplacement du nombril). Généralement les muscles abdominaux n’ont pas besoin d’être remis en tension.

Pour résumer, la mini abdominoplastie consiste en un retrait du surplus de peau en dessous du nombril.

L’abdominoplastie complète

Votre chirurgien peut être amené à proposer une abdominoplastie complète pour les cas de :

  • muscle du grand droit distendu (diastasis du grand droit) ;
  • tablier, quand la peau du ventre recouvre le pubis ;
  • vergetures importantes ;
  • hernie (dont ombilicale).

Cette chirurgie réparatrice du ventre complète, aussi appelée abdominoplastie avec transposition ombilicale ou plastie abdominale étendue, est une intervention lourde. Elle consiste à retirer le surplus cutané (excédent de peau) et les tissus graisseux entre le nombril et la zone pubienne, puis de retendre la peau et de repositionner le nombril où il était.

La chirurgie réparatrice est-elle prise en charge par l’assurance maladie ?

En tant que chirurgie esthétique après une perte de poids, la chirurgie réparatrice du ventre n’est pas remboursée. Cependant, certains cas de figure peuvent induire un remboursement de l’assurance maladie :

  • hernie (notamment ombilicale) ;
  • tablier abdominal recouvrant le pubis ;
  • éventrations avérées.

La prise en charge de la chirurgie réparatrice du ventre peut être effective à deux conditions : que le chirurgien fasse une demande d’entente préalable auprès de la CPAM, et que le médecin-conseil donne son accord après vérification des éléments cliniques.

Vous avez d’autres questions ou souhaitez une consultation ? Prenez rendez-vous pour plus d’information sur la chirurgie réparatrice du ventre (abdominoplastie).